Sortie d’Esmod avec le prix spécial du jury, puis récompensée au Salon des Jeunes Stylistes de Hyères par le 1er prix féminin, je travaille dans la mode durant 8 ans. Entreprenante et touche à tout, je deviens graphiste dans la pub où je découvre et m’enrichie de cet univers.

Le franc est mort, vive le franc.

Je n’ai qu’un seul but récupérer ces chers centimes et commencer mon travail de créative tout en recyclant.
Où que je sois j’écume les banques, rachète mes pièces de monnaie, les transporte, les stoke délicatement dans leur sac Banque de France.
Je les découvre, je les observe.
Je les perce, les tisse, les transforme en sacs, bustiers.
Le temps passe le recyclage s’affine.
Je les découpe, les tourne, les polis.
Je les veux somptueuses !
Je les gomme encore, les estompe, j’efface leurs blessures.
Je veux qu’on les devine, qu’elles deviennent mysterieuses.
Je leur allie l’argent, les rends de plus en plus précieuses.

Mon travail s’achève sur une collection de bijoux haut de gamme en argent massif que j'appelle : La collection Mariane.
Une ligne contemporaine bercée parfois par une note d’humour.
Ces petites pièces insignifiantes redevienent objet de convoitise. La symbiose des contraires mène à un joli détournement.

Passionnée, je suis restée libre de mes envies malgré la difficulté d’avancer seule dans un monde industriel.
« Je suis née par curiosté, y a t’il une meilleure raison de naître » Daniel Pennac.